Les différents types de tests de dépistage pour les IST

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi les différents types de tests de dépistage des IST existants… Suivez le guide !

Il existe différentes Infections Sexuellement Transmissibles (IST). En cas de prise de risque, il est recommandé de réaliser un test de dépistage étant donné qu’il n’y a souvent aucun symptôme visible suite à une infection. Lorsqu’il y a régulièrement des prises de risque, il peut être utile de se faire dépister plusieurs fois par an.

Test rapide du VIH : Un des différents types de test pour les IST
TROD : Le test rapide est l’un des différents types de tests existant pour dépister les IST

Selon la ou les IST, le type de test sera différent. A l’exception du test rapide, tous les tests doivent être réalisés (ou prescrits) par un médecin (info sur le dépistage globale).

Le tableau ci-dessous reprend les différents types de tests de dépistage selon l’IST concernée. En cliquant sur le nom des IST, une nouvelle page s’ouvrira vers de la site de la Plateforme Prévention SIDA

Prise de sangPossibilité de Test Rapide (TROD)Prélèvement urétral / frottisPrélévement urnairePrésence de symptômes
VIHXX
Hépatite BX
Hépatite CXX
Herpès génitalXXX
Human Papilloma Virus (HPV)XX
ChlamydiaXX
GonorrhéeXX
Syphilis
(source : https://preventionsida.org/fr/depistage/le-depistage-des-ist/)

Il est primordial d’expliquer le plus largement possible votre situation au médecin afin qu’il puisse cibler au mieux le dépistage. Effectivement, selon le type de prise de risque, certains tests sont préconisés ou pas.

En quoi consiste chaque test ?

  • La prise de sang : Prélèvement d’un ou plusieurs tubes (selon ce qui est demandé).
  • Le frottis vaginal consiste à prélever un liquide ou des cellules de l’organisme en vue d’un examen microscopique. Pour cela le médecin utilise un écouvillon (qui ressemble à un long coton-tige). Ce test est indolore. 
  • Le prélèvement urétral consiste également à prélever un liquide ou des cellules mais au niveau du canal servant à l’écoulement de l’urine et du sperme.
  • Un prélèvement urinaire (uriner dans un pot)
  • Dans certains cas, les symptômes visibles suffisent à diagnostiquer l’infection.

Une autre méthode pour se faire dépister (VIH – syphilis – Hépatite C) est le TROD (Test Rapide Orientation Diagnostic), qui a l’avantage de pouvoir être réalisé par du personnel non-médical.

Découvrez où vous pourrez réaliser un test de dépistage en suivant le lien.

Si vous aviez le moindre doute concernant un dépistage, n’hésitez pas à nous contacter.