Test de dépistage global des IST – Comment ça marche

Si vous souhaitez réaliser un test de dépistage global des Infections Sexuelement Transmissibles (IST), vous devez obligatoirement vous adresser à un médecin.

Selon les infections que le médecin préconisera de tester, plusieurs types de prélèvements pourront être faits.

Test de dépistage global des IST

Voici un tableau récapitulatif :

Prise de sangPossibilité de Test Rapide (TROD)Prélèvement urétral / frottisPrélévement urnairePrésence de symptômes
VIHXX
Hépatite BX
Hépatite CXX
Herpès génitalXXX
Human Papilloma Virus (HPV)XX
ChlamydiaXX
GonorrhéeXX
Syphilis
(source : https://preventionsida.org/fr/depistage/le-depistage-des-ist/)

Il est primordial d’expliquer le plus largement possible votre situation au médecin afin qu’il puisse cibler au mieux le dépistage.

En quoi consiste chaque test ?

  • La prise de sang : Prélèvement d’un ou plusieurs tubes (selon ce qui est demandé).
  • Le frottis vaginal chez la femme consiste à prélever un liquide ou des cellules de l’organisme en vue d’un examen microscopique. Pour cela le médecin utilise un écouvillon (qui ressemble à un long coton-tige). Ce test est indolore. 
  • Le prélèvement urétral chez l’homme consiste également à prélever un liquide ou des cellules mais au niveau du canal servant à l’écoulement de l’urine et du sperme.
  • Un prélèvement urinaire (uriner dans un pot)
  • Dans certains cas, les symptômes visibles suffisent à diagnostiquer l’infection.

Une autre méthode pour se faire dépister (VIH – syphilis – Hépatite C) est le TROD (Test Rapide Orientation Diagnostic), qui a l’avantage de pouvoir être réalisé par du personnel non-médical.

Découvrez où vous pourrez réaliser un test de dépistage en suivant le lien.